conf ea e3 2015 00

L’E3 bat son plein, les conférences s’enchaînent ! Après Microsoft, c’est au tour du très controversé EA de montrer ce qu’il a dans le ventre. Résultat probant ?

 

Difficile pour la pire entreprise des Etats-Unis de passer juste derrière les perles de la Xbox (petit rappel ici). Toutefois, l’éditeur était attendu au tournant principalement avec la licence Star Wars qui fait couler beaucoup d’encre -notamment avec Battlefront III– ainsi que la suite de Mirror’s Edge. D’emblée, les intervenants ont annoncé de nouvelles licences, de quoi éveiller la curiosité du public. Alors, que nous ont-ils réservé ?

 

Les jeux intéressants

 

Directement en ouverture, EA a abattu son joker en dévoilant la première cinématique de Mass Effect Andromeda. Nouvel univers certes, mais à part ça, l’éditeur est resté très discret, trop même. Il ne faut pas se leurrer, il s’agit plus d’un teaser qu’autre chose, mais il met largement l’eau à la bouche.

Image de prévisualisation YouTube

L’autre titre très attendu, qui va ravir les fans de jeux de parkour, est bien sûr Mirror’s Edge Catalyst, qui n’est autre que le jeu en monde ouvert annoncé par EA ! Encore une fois, nous serons dans la peau de la charmante Faith, l’une des Messagers, prête à parcourir les hauteurs de la ville et tabasser ceux qui la pourchasseront ! Le gameplay est sensiblement identique au premier opus (heureusement d’ailleurs !), mais les graphismes sont naturellement meilleurs. Par contre, mieux vaut ne pas avoir le vertige ! Je me demande bien ce que ça pourrait donner avec un casque de réalité virtuelle…

Image de prévisualisation YouTube

Ceux qui préfèrent le bitume vont être ravis d’apprendre l’arrivée d’un nouveau Need For Speed ! Le titre… Eh bien… Need For Speed… Pas de numéro, pas de sous-titre ! Certes, il ne va pas rénover le genre, ça reste assez classique, mais graphiquement parlant, il semble bien réussi ! Les fans de la licence sauront savourer le spectacle.

Image de prévisualisation YouTube

Allons maintenant faire un tour dans le passé, dans une galaxie lointaine, très lointaine… Vous l’avez compris, il est temps de voir ce qu’EA nous réserve pour Star Wars ! Deux jeux sont principalement concernés, à savoir SWTOR et Battlefront III. Commençons par The Old Republic ! Comme annoncé, une nouvelle extension va arriver répondant au nom de Knights of the Fallen Empire (comprenez Les Chevaliers de l’Empire Déchu). Elle est annoncée comme la plus grosse extension à ce jour, avec un recentrement sur l’histoire, avec des choix qui impactent vraiment la suite des évènements. D’ailleurs, il y a une volonté de « revenir aux sources de Bioware » avec un jeu à la Kotor ! Nous n’avons eu droit qu’à la cinématique de cette extension qui débarquera le 27 octobre prochain… Pour les détails, il faudra se montrer patients ! Peut-être une troisième faction jouable…? En tout cas, ça en jette !

Image de prévisualisation YouTube

Passons maintenant à Battlefront III ! Peu après l’annonce officielle, le jeu a déchiré les passions, quand la communauté a appris qu’il n’y aurait ni les batailles des épisodes 1, 2 et 3, ni de batailles dans l’espace. Après un premier teaser toutefois alléchant, EA s’est amusé en fin de conférence à jouer avec les nerfs de fans impatients, en montrant des images fixes du jeu… Avant d’enchaîner avec le trailer de gameplay tant réclamé ! Préparez-vous, ça se passe sur la planète glaciale Hoth (il faudra pardonner le petit anachronisme de fin).

Image de prévisualisation YouTube

 

Un public trop ciblé ?

 

Quand on voit les vidéos précédentes, la conférence semble s’être bien déroulée. Cependant, EA n’est pas vraiment un professionnel de ce type d’interventions, il ne faut pas se voiler la face. Ainsi, nous avons subi une longue, très longue succession d’annonces et de trailers pas vraiment intéressants… Sauf pour le public américain et les fans de sports ! Ainsi, l’éditeur a montré : NHL 16, un nouveau jeu de golf, NBA 16 (dans lequel il sera possible de créer un personnage à son image, avec une capture de son propre visage), FIFA 16 et Madden NFL 16. Du hockey, du golf, du basket, du foot et du rugby pour synthétiser ! Par contre, show à l’américain oblige, rien de tel qu’un footballeur de renom pour présenter le prochain FIFA ! La guest star de la conférence n’était autre que Pelé ! On ne se refuse rien chez EA… Pour le petit plus de NBA 16, jetez un œil là-dessus :

Image de prévisualisation YouTube

 

Autres annonces et jeu kawaii

 

EA a l’art de s’attarder sur des jeux peu intéressants, et ils l’ont bien prouvé hélas. Ainsi, les intervenants ont pas mal parlé des jeux sur mobile, notamment avec un titre à la Farmville qui va forcément marcher, vu que ça tape dans le fanservice pur et dur. Sans plus de suspense, il s’agit de… Minions Paradise ! Oui, il fallait y penser… Mais bien avant cela, ils ont parlé en long, en large et en travers de Plant vs Zombies Garden Warfare 2, avec une vidéo de gameplay à l’appui. Apparemment, il semblerait que EA ait décidé de mettre les DLC en « free content » ! EA et gratuit dans la même phrase ? Eh bien, finalement, les miracles existent ! Toujours dans les jeux mobiles, un Star Wars Galaxy of Heroes.

 

S’il y a bien un jeu qui a scotché de stupéfaction l’assemblée, c’est bien Unravel. Les éditeurs ont bien compris que les jeux indépendants attiraient de plus en plus de joueurs, parfois au détriment des grosses licences. La plupart, à l’heure actuelle, met en avant des jeux qu’ils pensent leur rapporter. EA n’a pas échappé à la règle avec Unravel. On pourrait qualifier ce jeu de mignon, attendrissant, poétique même, et assez bien réalisé pour un titre sans grande prétention. Son créateur, très intimidé de devoir se prononcer à un tel rassemblement, a expliqué qu’il s’agissait du concept du « fil qu’on peut entremêler », en sortant une poupée du personnage du jeu. Intrigués ? Voici le replay de cette partie de la conférence :

Image de prévisualisation YouTube

 

Bilan de cette conférence

 

Personnellement, je suis quelque peu déçu dans l’ensemble. EA a trop insisté sur les jeux de sports (ils ont oublié que l’évènement était retransmis mondialement) ou d’autres avec un intérêt moindre (comme Plant vs Zombies) rendant ainsi la conférence assez lourde. Enfin, il ne faut pas oublier que c’est le cœur de leur entreprise, donc ne leur jetons pas la pierre. Toutefois, il faut tout de même avouer qu’ils ont montré des jeux qui retiennent l’attention. On sent bien que EA tente de redorer son blason auprès des joueurs, comme nous avons pu le prouver l’ovni Unravel, ou en proposant des choses gratuites (je n’en reviens toujours pas…), sans oublier leur intervention durant la conférence de Microsoft. Pour résumer, je dirais que ce n’est certes pas la conférence de cet E3 2015, mais qu’elle est loin d’être dénué d’intérêt ! Avis mitigé, mais EA est en bonne voie d’amélioration (très doucement, mais en bonne voie quand même).

 

Aurélien « Ilirya » Barrière

Articles en relation :

Pas encore de commentaire... Soyez le premier à répondre !

Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

antabuse without prescription Buy prednisone Canada